Posté le 07 Mars 2018

La fin du vagabondage estival pour votre chat

Nous entrevoyons déjà la fin de l'été, et un des membres de la famille pourrait être affecté par ce changement de saison : votre chat.

Les plus résistants de nos félins vont se risquer dehors cet hiver. Pour la plupart des chats cependant, l'option bien au chaud à l'intérieur se veut un choix plus qu'évident.  Garder son animal à l'intérieur pourrait faire apparaitre certains problèmes. Voici quelques recommandations : 

Les parasites

Bien des propriétaires de chats ne remarquent pas la présence des puces durant les mois d'été. Les chats vont et viennent, ils s'entretiennent eux-mêmes, ce qui provoque une dilution du problème des puces. Au moment d'hiverner votre animal, le problème des puces peut devenir plus apparent. Il est important de jeter un œil régulièrement à votre animal pour vérifier l'éventuelle présence de puces surtout si votre animal n'est pas protégé par une médication préventive à cet égard.

Les chats qui vont à l'extérieur redeviennent fréquemment des chasseurs, ce qui les rend vulnérables à la contamination par les vers plats. Il n'est pas toujours possible de voir les segments de type « grains de riz » au pourtour de l'anus de votre chat, ou sur le coussin là ou il fait sa sieste. Il est donc recommandé de vermifuger son animal au moment de l'hiverner.

Les problèmes de comportement

Les chats habitués à une vie trépidante à l'extérieur peuvent trouver la transition avec l'intérieur plutôt difficile. La prise de poids peut être un problème de même que l'apparition de problèmes comportementaux.

Il est important de réduire les portions de nourriture et d'offrir des moments d'activités à votre animal via ces jouets préférés.

Les problèmes urinaires

En clinique nous voyons souvent des cas de constipation et de problèmes urinaires, particulièrement des blocages urinaires à ce temps-ci de l'année.

N'ayant plus chaque jour le choix d'un lieu différent et au goût du jour pour faire ces besoins votre chat tend à se retenir plutôt que d'utiliser la litière, un petit espace souvent nauséabond, pour se soulager.

Offrir plusieurs litières de bonnes dimensions et non couvertes devrait aider à soulager cette problématique. N'oubliez pas d'offrir diverses sources d'eau aussi. Votre animal doit boire tout autant et restreindre ces choix d'approvisionnement en eau pourrait contribuer à causer les problèmes de blocages et de constipations.

N'hésitez pas à nous consulter pour toute question.

Archives