Posté le 06 Mars 2018

Protégez votre chien d'un coup de chaleur!

Le terme « coup de chaleur » réfère à un effondrement associé à une exposition excessive à la chaleur alors que le corps perd sa capacité de thermorégulation.

Il est bien connu que laisser un animal dans une voiture sans ventilation adéquate est une cause fréquente de coup de chaleur. Laisser un animal dehors exposé au soleil sans ombre ni eau lors d'une journée chaude ou faire un exercice vigoureux durant les grosses chaleurs peut également déclencher un coup de chaleur.

Contrairement à nous, les chiens sont dépourvus de glandes sudoripares à part quelques-unes sur leurs coussinets plantaires. Leur seul mécanisme de régulation de température corporelle est la respiration. C'est par le halètement qu'ils évacuent leur surplus de chaleur.

Les chiens brachiocéphaliques (Boxer, Pugs, Bulldogs) dont les voies respiratoires sont étroites sont les plus à risque de coup de chaleur. Pour ces races, les signes associés au coup de chaleur peuvent survenir même lorsque les températures et l'humidité ne sont pas extrêmes. 


Un coup de chaleur est une urgence médicale. La baisse contrôlée et graduelle de la température corporelle est une priorité. À la maison vous pouvez commencer à verser de l'eau fraîche (non glacée) sur la tête, le ventre et les pattes de votre animal. Des linges humides frais peuvent également être appliqués dans ces régions. De l'alcool à friction peut être versé sur les coussinets afin de favoriser la dilatation des pores et encourager la transpiration. Une fois rendu chez le vétérinaire l'animal recevra des fluides intraveineux, des faibles doses d'oxygène et possiblement une sédation légère. Le traitement sera continué jusqu'à ce que la température du patient redevienne normale et qu'il démontre des signes d'amélioration.


Dans les à cas plus sévères, certains animaux peuvent développer des dommages permanents à leurs organes ou même décéder suites à des complications secondaires à l'hyperthermie. À cause de dommages permanents à leur hypothalamus (le centre de thermorégulation du cerveau) les animaux qui récupèrent d'un coup de chaleur sont à plus hauts risques d'en avoir un autre dans le futur. Si la température n'était pas catastrophiquement élevée et si traitée à temps, la plupart des animaux en santé récupèrent rapidement. Plusieurs patients chez nous ont été sauvés.

Soyez vigilants cet été?!

Archives